Communiquer

Bien que les professionnels de la branche adorent “disrupter la guérilla marketing du buzz”, les questions à se poser – lorsque l’on souhaite communiquer – sont toujours les mêmes. Et heureusement, elles sont assez simples :

  • Qui ?
  • Quoi ?
  • À qui ?
  • Pour quoi ?
  • Quand ?
  • Avec quels moyens ?
  • Comment ?

La complexité de la communication réside peut-être dans l’obtention de réponses honnêtes à ces questions.

Il m’est par exemple déjà arrivé de comprendre que derrière “le nouveau logo” que voulait une entreprise avec laquelle je travaillais, il y avait en fait une nécessité d’attirer plus de clients.

Une fois les réponses obtenues, celles-ci doivent être traduites en décisions pertinentes.

Nous avons finis par établir qu’un nouveau logo n’était pas forcément la mesure la plus efficace pour atteindre le vrai objectif de communication.

Ce qui vient après cette phase stratégique n’est que de la cosmétique qui illustre et renforce les réponses obtenues. En Suisse romande, il est pourtant fréquent de voir des agences de communication dites “360°”, se focaliser plus volontiers sur l’emballage que sur la stratégie.
Communiquer peut paraître fun, mais cela implique surtout de se questionner sur son propre fonctionnement, son image, ses ambitions et ses moyens.

Ce n’est pas un hasard que la question “Qui ?” soit la première et que “Comment ?” soit la dernière.